Certains propriétaires redoutent un peu d’entreprendre des travaux pour remettre à neuf leur revêtement extérieur en aluminium. En effet, ce matériau qui était très courant durant les constructions des années 60-70 coute actuellement très cher. Après 20 ou 30 ans, l’aluminium commence à se défraichir. On est donc tenté de le remettre un peu à neuf mais le prix d’investissement de nouveaux revêtements extérieurs en aluminium empêche souvent les familles d’investir. Une bonne alternative est ainsi de repeindre ces divers revêtements extérieurs, cela peut être des lattes sur les murs extérieurs, des encadrements de portes ou de fenêtre, ou encore parfois certains détails de toiture ou de garage.

Une opération assez simple et économique

Si on fait les comptes, on réalise qu’en général repeindre l’aluminium d’une maison coute environ 4 fois moins cher que de le remplacer. Après quelques dizaines d’années, la peinture à l’huile autrefois utilisée par l’aluminium finit par couler et par créer une sorte de poudre de craie le long des murs. Lorsqu’on en arrive là, il est temps de passer à l’action! De plus, une peinture neuve pour ce matériau, si elle est bien préparée et appliquée, dure en général aussi longtemps que le matériau neuf. Il n’y a donc pas de raison de se priver! De plus, le procédé est relativement assez simple. Il faut pour cela procéder par un bon lavage de la surface avec du PTS (Phosphate Tri-Sodique). Si vous pouvez obtenir une laveuse à pression, le rendu n’en sera que meilleur. Ensuite, il vous faudra passer par l’application d’un apprêt, afin d’améliorer l’adhésion de la peinture sur l’aluminium. Toutefois cette étape n’est pas absolument obligatoire, vous pouvez vous contenter de passer deux couches de peinture. Si tous les coloris s’offrent à vous, sachez cependant qu’il vous faudra absolument passer par de la peinture super-acrylique, c’est-à-dire 100% acrylique. Évitez toute autre sorte de peinture si vous souhaitez voir votre travail résister au travail du temps, surtout durant les changements radicaux de température entre l’automne et l’hiver au Québec.

La pratique : application, pistolet, pinceau

Vous obtiendrez certainement le meilleur rendu avec une application au pistolet sans air, plutôt qu’un pinceau-rouleau qui est susceptible de créer des irrégularités sur la surface de l’aluminium, surtout si votre rouleau n’est pas parfaitement propre (on vous conseille pour ce genre de travail un rouleau à 5mm). Entre le fusil et le pistolet à spray, le premier est le plus cher, mieux vaut utiliser le second. Cependant, il requiert une certaine expertise ou dextérité car s’il y a un peu de vent, des fines gouttelettes peuvent venir se coller sur le reste de votre mur, ou pire sur la voiture ou la maison de votre voisin! Il est donc très conseillé de faire appel à un professionnel pour ce travail, et de lui demander le cas échéant de vous montrer son assurance, au cas où les biens de vos voisins seraient abîmés par la peinture en spray. Comme nous l’avons dit, des bonnes pratiques pour l’application de la peinture, c’est de passer par un apprêt, de bien nettoyer la surface, mais aussi d’enlever le vieux calfeutrage pour les fenêtres par exemple et de le remplacer par du neuf. Pour cela vous devrez utiliser un pistolet à calfeutrage et veillez à ce que la pâte recouvre bien les traces de l’ancien produit sur le bord de vos fenêtres.
Similar Posts