Déco murale salle de bain design :  Tadelakt, conseils et technique de pose

 

Le tadelakt est un habitué des lieux humides. Mélange de chaux et de pigments naturels, le Tadelakt, à l’aspect brillant et imperméable, est un enduit traditionnel du Maroc. Il peut être utilisé aussi bien en décoration murale à l’intérieur qu’en extérieur. Traditionnellement utilisé comme revêtement des  murs des hammams et des salles de bains des palais du Maroc, il convient particulièrement aux salles de bain.
Très difficile et long à appliquer, le tadelakt  n’est pas à la portée de tous les bricoleurs. Il a cependant de nombreuses qualités qui en font un revêtement exceptionnel. D’aspect brillant, le tadelakt associe la chaux de Marrakech à des pigments naturels et des liants.
Selon l’aspect que l’on souhaite donner (plus ou moins brillant), on peut ajouter du savon loir, du jaune d’œuf ou du lait. On réalise toutes les variations de couleurs possibles en ajoutant des pigments naturels (des terres ou des ocres), et des oxydes comme l’outremer ou le cobalt.
Déco murale salle de bain design :  Tadelakt, conseils et technique de pose

Ses qualités

Ses inconvénients

  • Matériau hydrofuge
  • Matériau respirant qui absorbe la vapeur d’eau mais laisse passer l’air
  • Bactéricide, fongicide et antiseptique
  • Bon isolant thermique
  • Bon isolant phonique
  • Durable
  • Facile d’entretien : à l’eau et au savon noir
  • Ecologique
  • S’adapte à toutes les formes et tous les supports (sauf plaques de plâtre et ciment enduit)
  • Ne peut être réalisé que pas un professionnel
  • Coût assez élevé
  • Long à réaliser (il faut comptez une ½ journée par m²)

 

Déco murale salle de bain design :  Tadelakt, conseils et technique de pose

 

La technique du Tadelakt : laissez faire les pros !

La technique nécessite patience et savoir faire. Pour un résultat à la hauteur de vos espérances, laissez faire un professionnel.

La préparation de l’application murale du Tadelakt

Comptez 5 kg de mélange de poudres par m² d’enduit fini
  • Chaux aérienne, (la plus blanche possible)
  • Pigments naturels
  • Poudre de marbre
  • Galet de rivière
  • Savon noir
  • Gants de protection (la chaux est agressive)

Les outils pour l’application du tadelakt

  • Taloche
  • Truelle fine
  • Spatule en plastique
  • Galet de rivière, ou mieux, un gros galet de 10 cm pour les grandes surfaces planes et un galet plus petit pour les coins ou les arrondis

    Préparer les murs pour l’application du tadelakt

    Au préalable, il faut impérativement préparer les murs de votre salle de bain : enlever peintures et autres résidus éventuels, boucher les trous et fissures. Pour préparer le support, on utilise un mortier à base de chaux et de sable ou de chaux et de poudre de marbre. Ce mortier, appliqué en épaisseur et taloché à l’éponge, sert à unifier les revêtements sur lesquels le tadelakt sera appliqué. Laissez sécher plusieurs jours avant d’attaquer l’application du tadelakt

    Appliquer le tadelakt

    La deuxième couche appliquée est un mélange tadelakt qu’on va gratter. Avant que cette couche soit sèche, on passe déjà la deuxième couche de tadelakt, en épaisseur. Le travail s’effectue pan de mur après pan de mur, en une seule fois, pour éviter les imperfections dues aux raccords.
    Quand l’enduit à séché, (il apparaît craquelé par endroits et c’est normal), on commence la phase de polissage, ou de caressage. Le terme arabe tadelakt signifie caresser. Il s’agit de serrer l’enduit avec un galet (de rivière, galet poli, à face plane) et une cire faite d’eau et de savon noir.  Plusieurs passages seront nécessaires pour l’enduit final (entre 4mm et 1cm d’épaisseur). Le polissage s’effectue de manière circulaire (faire des cercles concentriques de quelques centimètres de diamètre), sans appuyer.

    Similar Posts