commode baroque Buffet style antique blanc Louis XV

Évoquer l’histoire du mobilier français sans citer les meubles d’époques à l’instar des commodes serait comme vide et creuse. Le catalogue des meubles antiques fait figurer clairement en noir et blanc, les commodes Louis XV et les paragraphes à suivre en diront en peu plus.

L’introduction des commodes Louis XV se situe quelque part au cours du XVIIIe siècle, l’ère du règne de Louis XV lui-même. Il s’agit de la phase d’après le style Régence qui va marquer l’apogée et l’épanouissement que va connaitre la commode. Son design et son architecture sont fréquemment raccordés à un style plutôt féminin baptisé style Louis XV. Esthétique, charme, élégance et légèreté sont toutes au rendez-vous autant dans le modèle que dans les futures de la même époque. Sa représentation est le typique d’une commode bombée, c’est aussi la saison d’une griffe rococo qui rassemble toutes les façons d’ornements et de décorations associés au fameux style du XVIIIe siècle.

commode baroque Cabinet Louis XV style antique

Définitivement moins lourdes que les commodes qui l’ont précédées, les commodes Louis XV exhibent une finesse de la courbe harmonieuse de leurs pieds. Merisier massif, tulipier massif, finition en teinte bordeaux ou en vernis gomme laqué, les commodes sont en mode contemporain. Elles sont d’une simplicité qu’on remarque par des motifs coutumiers. C’est au cours de cette époque de modèles sobres de commode, que sont introduites les petites commodes, un peu fantaisistes mais toujours avec un équilibre en point. Elles sont à deux tiroirs et à traverses cachées. Ces meubles de rangements, les commodes sont dites de meubles qui ont connu une production assez importante au fil du temps dans la catégorie des pièces de mobilier.

commode baroque Antique Style Buffet Louis XV

Les commodes Louis XV rajoutent de l’équilibre qui a fait d’elles des modèles hautement privilégiés. Le résultat de nombreuses années de persévérance des ébénistes qui à ce point auront maitrisé les contours de l’ouvrage du bois. Les ébénistes auraient simplifié l’art du meuble sans retrancher son utilité domestique. Les commodes Louis XV ainsi raffinées, se voient appliquées avec des montures en bronze doré fourni de plaque en marbre au dessus. Le marbre, la matière secondaire après le bois contraste surtout quand il est édifié aux côtés d’une cheminée. Les laques étaient aussi employées pour faire ressortir la façade décor et de forme auxquels une grande importance était accordée.
La commode dans son fond de toile a agit comme une pièce essentielle dans la composition des intérieurs classiques en France. Les commodes étaient optionnellement surmontées de miroirs pour accroitre la beauté du meuble aux courbes plus amples.

Au terme du règne de Louis XV, la commode sujette de transformation, a gardé cette simplicité et sa magnificence sous Louis XVI. Du temps, c’est ce dont il a fallu pour remplacer les pieds galbés dit Louis XV au cours et après le style dit Transition. Si avec l’avènement de Louis XVI, les commodes auraient conservées certaines caractéristiques du style Louis XV, le principe de fondation reste le même. Les signes d’affinités assurent succession plutôt qu’une différence totale.
Concluons en saluant au passage les célèbres artisans allemands et français sans qui l’ébénisterie aurait sans doute été simplement vierge et infertile.

Similar Posts