Categories: Energie

Etanchéité : vue d’ensemble des enjeux

Aujourd’hui en France, le secteur du bâtiment consomme à lui seul 40 % de l’énergie et produit le quart des émissions de gaz à effet de serre du pays. Depuis l’implémentation de la RT 2012, l’étanchéité semble être devenue synonyme de réduction énergétique ; une vraie planche de salut pour le secteur du bâtiment !
La consommation d’énergie est au centre de préoccupations gouvernementales où l’accent a été mis sur la perméabilité à l’air des bâtiments et les conséquences environnementales des possibles fuites d’air. Toujours est-il que le terme étanchéité désigne aussi bien la perméabilité à l’air qu’à l’eau et qu’il faut garder à l’esprit que les deux marchent de pair. Une bonne étanchéité assure une bonne performance énergétique, mais comprend aussi d’autres enjeux d’ordre sanitaire et de sécurité. Tours d’horizon de ces problématiques :

Hygiène

Une mauvaise perméabilité permet à de l’air parasite de s’infiltrer dans un bâtiment. En transitant par les parois, cet air peut se charger de polluants tels que la moisissure, les fibres ou encore de la poussière dégradant ainsi la qualité de l’air. L’OMS ne cesse de clamer la nocivité de la mauvaise qualité de l’air sur la santé.

Le confort d’un logement : isolation acoustique et thermique

La pollution sonore est particulièrement accrue en zone urbaine. Une mauvaise étanchéité compromet l’isolation sonore d’une bâtisse et expose ses habitants à des désagréments sonores. Les nuisances sonores peuvent être source de troubles pathologiques tels que le stress, l’irritabilité, l’insomnie et la dépression pour les personnes vivant dans un tel bâtiment.
En ce qui concerne l’isolation thermique, une mauvaise enveloppe peut être source de gênes récurrentes.

La facture énergétique

Des apports d’air non-maitrisés s’infiltrant à l’intérieur du bâtiment peuvent entraîner des variations de température et surtout une mauvaise chauffe. Par ailleurs, en cas d’infiltration des entrées d’air entre un parement et un isolant, il y a une dégradation de la performance énergétique des parois, entrainant une hausse des perditions énergétiques. Ce phénomène entraine inévitablement une hausse sensible de la facture énergétique.

La préservation du bâti

Une mauvaise étanchéité augmente l’humidité relative et le phénomène de condensation qui y est associé, particulièrement dans les isolants. Ces derniers sont ainsi endommagés, et des phénomènes de corrosion ainsi que de moisissures peuvent aussi apparaitre, s’attaquant ainsi aux matériaux.
Si vous jugez, par exemple, la facture énergétique de votre copropriété excessive, vous pouvez envisager de faire un audit énergétique et si vous souhaitez mener des travaux d’isolation, il est conseillé de contacter des entreprises spécialisées en isolation thermique.

Comments are closed.

Share
Published by
Redaction

Recent Posts

Pourquoi fabriquer ses meubles soi-même ?

Pourquoi fabriquer ses meubles soi-même ?

Réaliser ses meubles soi-même nécessite du temps, quelques compétences en bricolage et l'utilisation de matériel adapté. Alors pourquoi de nombreuses… Read More

1 mois ago

Gazon synthétique : meilleur choix de décoration de jardin

L’extérieur d’une maison mérite d’être décoré comme il se doit de façon homogène et originale. Pour la rendre plus esthétique,… Read More

2 mois ago
Rénovation salle de bain

Rénovation salle de bain

Nous voulons tous une salle de bains qui reflète notre style personnel et puisse offrir le confort dont nous avons… Read More

3 mois ago
L’aménagement des combles pour en faire une pièce à vivre

L’aménagement des combles pour en faire une pièce à vivre

L’aménagement des combles a de nombreux avantages, notamment celui de gagner de la surface habitable sans perdre de terrain, à… Read More

3 mois ago
Espace vertical – Idées stockage mural pour petits espaces

Espace vertical – Idées stockage mural pour petits espaces

Dans un espace de vie restreint, l’utilisation des murs jusqu’au plafond peut fournir un espace de stockage précieux, mais vous… Read More

3 mois ago